Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 07:50

Une petite mise à jour : si vous voulez visiter le musée c'est ici sur Arté
Au mois de janvier j'avais regardé une superbe émission sur
France 3 : Je crois qu'elle n'est plus disponible aujourd'hui

Quai Branly, l'autre musée.

Musée du quai Branly 

J'y suis allée cet été pendant les grosses chaleurs pour me mettre un peu au frais. J'avoue que j'étais un peu septique, tout cet argent dépensé alors que beaucoup n'ont pas le nécessaire mais je dois avouer que j'ai été éblouie, émerveillée, époustouflée.

Ce documentaire d'Auguste Viatte explique justement d'ou proviennent certains objets, leur utilisation, comment vivent les populations. J'ai vraiment beaucoup aimé. Vous pourrez revoir cette émission le 18 janvier à 4h00. Evidemment c'est peut-être un peu tôt mais, si comme moi, vous avez des insomnies ...

C'est vraiment un magnifique musée et on ressent à travers ces objets l'âme de ces gens que l'on dit primitifs mais qui, pour moi, sont bien nos égaux et qui nous font comprendre qu'en art et dans bien d'autres choses, nous n'avons rien inventé.

J'ai acheté un livres pour mes petites filles afin de les initier à l'art :

 

J'avais également acheté  : l'imagier du Musée du quai Branly.

 

 En face de chaque image l'on trouve une maxime. Je vous en site quelques unes :

  • "Quelle valeur aurait pour moi une massue ou une pirogue taillée par une machine" Touiavii, chef samoan.
  • "Le savoir est une couronne sur la tête, tandis que la richesse n'est qu'un joug sur le cou" Proverbe persan.
  • "Le voyageur voudrait connaître les secrets du passé ; Les statues restent muettes face au soleil couchant." Souen Yeou-tch'e.
  • "Car ce qui arrive aux bêtes arrive bientôt à l'homme. Toutes choses se tiennent." Le chef Seattle.

Il ne me reste qu'à méditer cette dernière phrase tellement prophétique.

J'ai trouvé un livre qui parle de ce musée d'une autre manière qu'il est bon de connaître : "La véritable histoire du musée du quai Branly de Bernard Dupaigne

 

   Musée du Quai Branly 
 
     
Résumé : Jacques Chirac rencontre en 1992, à l'île Maurice, le marchand et " expert en arts primitifs " Jacques Kerchache. Le destin de plusieurs grands musées nationaux allait en être bouleversé. A la suite des grands travaux lancés par François Mitterrand, Jacques Chirac, une fois élu président de la République en 1995, souhaite laisser lui aussi sa marque dans le Paris muséal du nouveau millénaire : il décide de créer un musée qui sera consacré à ces arts dits " premiers ", à ces " chefs-d'oeuvre de l'Humanité " qui n'avaient pas eu droit à une présentation dans le Grand Louvre. Onze ans plus tard, voici que se dresse au bord de la Seine, en zone inondable, un palais dessiné par Jean Nouvel. Dans une débauche de luxe, entourés d'images et de " dispositifs interactifs ", 4 000 objets sont exposés à l'admiration et à la " jouissance esthétique " des futurs et nombreux visiteurs. Indéniablement, ils sont mis en valeur : pour chaque pièce présentée, 100 000 euros auront été dépensés, auxquels il convient d'ajouter 12 500 euros de fonctionnement annuel. Le nouveau musée est superbe. Mais fallait-il dépenser autant d'argent, et surtout tiendra-t-il ses promesses ? Qui rappellera dans quelles circonstances il a été pensé et construit ? Que, dénué de toute équipe scientifique, il est avant tout un établissement public " à caractère administratif ". Qu'il a été édifié sur les patrimoines de deux musées mis à mort, le musée national des Arts africains et océaniens et le musée de l'Homme, que leurs collections fabuleuses (plus de 300 000 objets), qui constituent un pan de l'histoire de l'ethnologie et de l'anthropologie françaises, ont été mises en caisse et ne sont plus accessibles ni aux chercheurs ni au public. Au prétexte d'en finir avec un supposé " mépris des autres civilisations " qu'auraient manifesté les musées nationaux depuis des décennies, c'est la connaissance des arts et civilisations africains et océaniens - principalement - qui a été sacrifiée. Il se pourrait que certaines considérations post-coloniales et politiques, que des luttes de pouvoir et d'influence entre administrations aient conduit à la réalisation d'une grande et coûteuse aberration.
A méditer également !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le pas sage 19/06/2007 09:05

salutmerci pour toutes ces infosbonne journée

Marc Duboisé 14/02/2007 09:39

A n'en pas douter, des que je remonte sur Paname, j'irai visiter ce musee. Klr.
 

Ederza 20/01/2007 16:00

Bon après midi et amitiés et bon repas entre personnes aimées !Amitiés

Silvae\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ 16/01/2007 10:31

Bonjour, je ne sais pas trop où écrire ce message pour vous informer de l'ouverture d'un livre d'or sur mon blog. Si vous souhaitez y laisser un mot...
De plus, votre site fait à présent partie de mes favoris car... Il me détend et m'informe alors... Merci
Silvae

Chris 18/01/2007 07:21

Silvae j'ai voulu mettre un petit mot dans ton livre d'or mais tu as dû faire une petite erreur en enregistrant ton site et je n'aboutis à rien.

Sifranc le correcteur 16/01/2007 09:59

Hello, un coucou par ici où je retrouve certains blogueurs de mes débuts. Dès aujourd'hui, mon blog passe à la vitesse supérieure. En effet, une rubrique appelée Vade-mecum est ouverte aux professionnels de l'écriture. Rien ne change pour toi, sauf que l'on ne peut pas poster dans cette zone-là. J'espère que tu visiteras également cette rubrique ouverte à tous. Amitiés de Sifranc

Chris 18/01/2007 07:25

Très pratique ton Vade-mecum surtout son dictionnaire des synonymes.

Présentation

  • : art pictural
  • art pictural
  • : créations personnelles de dessins et peintures , aquarelles, acryliques et pastels par thèmes suivant l'actualité ou mes réflexions ainsi que les expositions de mes amies.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages