Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 09:50
à Montfermeil une très belle exposition à voir au
1, boulevard Hardy
 domaine Formigé
du 14 au 21 juin 2008
de 14 h à 18 h du lundi au samedi

Hier a eu lieu le vernissage, malheureusement pour raison familiale je n'ai pu m'y rendre et le regrette bien, je me faisais une joie d'y participer. J'ai fait quelques photos, je ne vais pas avoir le temps de les installer aujourd'hui, mais vous invite à regarder
 le site de Geneviève Elliot

C'est une exposition dont on ne sort pas indemne qui vous vrille jusqu'au plus profond du coeur et qui vous amuse quelquefois, sur la jeunesse et la vieillesse, la vie la mort, la précarité de notre existence, l'esthétisme du corps ...

Je me demande comment on peut avoir tant d'imagination, par quels aléas l'artiste a du passer pour en arriver là ? 

On dit que c'est le spectateur qui fait le tableau mais là j'ai  l'impression  que c'est le tableau qui vous transforme !


Repost 0
Published by Chris - dans Exposition
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 12:09
Il ya quelques jours j'entendais cette phrase : "il faut des riches Ne serait-ce que pour  acheter des oeuvres artistiques et entretenir les artistes !"
Je dois dire que je suis restée bouche bée et que sur le moment je n'ai rien trouvé à répondre.
Aujourd'hui je viens de lire un article sur Le Monde Diplomatique Manière de voir qui m'a fourni la réponse que j'aurais dû donner :

Certe,

      " ils édifient des musées, signent des chèques aux artistes
     maudits, vaccinent les enfants africains, secourent la veuve
     et câlinent l'orphelin : qui douterait de l'utilité sociale
     des riches ? La pichenette philanthropique n'est pas de trop
     pour légitimer leur mainmise sur les affaires du monde. Et
     justifier un rapport de forces qui, depuis trois décennies,
     penche toujours plus lourdement en faveur des détenteurs du
     capital.

 Mais

     Ce sont eux qui imposent bas salaires et chômage,
     générateurs de mal-vivre et de division des populations
     entre elles. Ce sont eux qui décident d'investir ici, de
     restructurer là, de spéculer sur le prix du blé quand la
     Bourse rapporte moins - sans trop se soucier des salariés et
     des ventres creux. Ce sont eux qui accaparent les
     centres-villes dont ils chassent les habitants non
     solvables. Ce sont eux qui promeuvent un mode de
     consommation préjudiciable à l'environnement. Sans parler de
     leur intervention dans les affaires publiques,
     singulièrement lors des campagnes électorales."


Quelques ouvrages à lire et à méditer :

 

     * Comment les riches détruisent le monde

       Hervé Kempf

 

     * Las Vegas, capitale du péché lucratif

       Ibrahim Warde

 

     * Chassez ces pauvres...

       F. R.

 

     * Le trésor de guerre du candidat Clinton

       Thomas Ferguson

 

     * Limiter le rôle de l'argent dans la vie politique

       Charles Zorgbibe

 

     * Une nouvelle caste planétaire

       Denis Duclos

 

     * La philanthropie et la repentance

       I. W.

 

 Voilà pourquoi je pense que les riches ne sont pas indispensables à notre société.

Repost 0
Published by Chris - dans Bibliothèque
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 14:42
Une nouvelle exposition proposée par l'association ConTRAstes du 21 avril au 15 mai 2008 dans la hall de l'Hotel de Ville de Montermeil dont le thème est : PALETTE.

Oui je sais je suis encore en retard sur ce coup là mais la Mairie étant fermée le week-end vous ne pourrez aller faire la visite que Lundi aux heures d'ouvertures de la Mairie.

J'ai sélectionné presques toutes les oeuvres exposées, car chacune a son  carractère et suivant votre sensibilité vous les trouverez plus ou moins touchantes et ainsi vous pourrez les regarder à loisir.

En premier lieu quelques oeuvres caractéristiques de Monique dite EMEL, pleines d'humour, comme d'habitude :
Palette arc-en-Ciel


Palette éventail



Palette Puzzle



Palette à la sauge


Palette

Voici maintenant la palette d'Elisabeth passionnée par les choses anciennes et que je pourrais reconnaître entre mille,

Heurtoir



Memoriae clavis



Eaux dormantes

Maintenant le travail de notre professeure, il faudra d'ailleurs que je lui demande quelques explications sur sa mise en scène. J'y vois une mariée qui se déshabille le soir de ses noces ! Mais je laisse à chacun le soin d'imaginer  ...

 L'aumonière

Deux tableaux de Dany avec qui j'étais en cours l'année dernière et qui a progressé à pas de géant. Voilà ce qu'elle peint après deux ans de cours, ses tableaux racontent son enfance :

Souvenir de mon enfance



Ma jeunesse insouciante

Les natures mortes d'Emily HELSTROFFER dont un très joli bouquet de lilas et mimosas au pastel sec mais qui une fois photographié, avec les reflets, n'exhale  pas tout son parfum, par contre je respire l'odeur suave du poivron avec bonheur !

Nature morte

Nature morte 2


Ci-dessous, les corps très sensuels peints par FRED :
Naissance
 


Nu




Danse indienne

Maintenant après l'univers de la musique l'univers de la danse de Lydia
Talons aiguilles

jeux de jambes


Le premier pas

Le travail d'Irène naturel, pas trop léché mais plein de recherche malgré tout :

Sans titre 1


Je m'expose


sans titre 2

 Le travail de Micheline qui a peint ce qu'elle aime faire avec également beaucoup de recherche et d'humour :
La brocante
Peindre entre amis

Deux beaux portraits ainsi qu'une belle mise en scène, j'appèlerais cela le passé le présent et l'avenir pour Lydia SEGUIN:


L'oncle


Poil de carotte


L'avenir

Quelques oeuvres bien léchées pour ceux qui aiment les détails :
de Danielle CHRETIEN


Père Edgard




Jeune ghanéenne


De Michel BONNET

Apparition


De Monique GAUBERT

Drôle de petites bêtes



L'orage




Phare de l'île vierge au crépuscule

Et puisque nous sommes au bord de la mer des marines de Nicole GUINARD :

Tempête


Cap Fréhel


Soleil

 Quelques belles envolées d'Annick BARBAZA et de LAMICH' dans lesquelles je me suis un peu emmelée les pinceaux, j'espère que vous voudrez bien me pardonner, j'essaierais de rectifier lundi, mais pour cela il faut que je retourne voir les tableaux à la Mairie.
Vue provençale

Paysage imaginaire

Le vent

Envolée


Et maintenant nous voici au Far-west avec Nelly METTELINI et une tête de cheval si expressive qu'on aurait presque envie de la caresser, maleureusement la photo ne rend pas là encore justice à cette oeuvre et j'espère que vous voudrez bien encore pardonner à la piètre photographe que je suis :



Far-west




Mustang

Deux tableaux de la Présidente de l'association Claudine ROQUES, dont le style est inimitable et facilement reconnaissable :


Intérieur-extérieur 1


Intérieur-extérieur 2

Je vais terminer en beauté avec des oeuvres de Mylène MORVAN qui font penser à la quiétude de la forêt où l'on se sent bien, à la solitude du soir tombant sur Venise et aux couleurs gaies de la nuit enflammée :


Plénitude de la forêt




Soir tombant sur Venise



Nuit enflammée

Voilà il ne vous reste qu'à rêver et en faire autant, mais le mieux serait d'aller voir l'exposition à la mairie parce les photos ne sont pas d'excellente qualité mon appareil n'a pas de stabilisateur et j'ai souvent la tremblotte.

Mes tableaux n'apparaissent pas encore dans cette exposition mais je pense que je participerais à la prochaine puisque voilà trois ans que je suis en première année et je devrais avoir acquis les bases afin de ne pas decevoir.

Repost 0
Published by Chris - dans Exposition
commenter cet article
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 09:12
Aujourd'hui une mise en scène classique qui fait allusion à une vanité : remarquer les biscuits dont un entamé près à tomber du tableau à peindre :


qui suggère la précarité et l'éphémère de la vie
vite à vos pinceaux


Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 10:08
j'ai pris du retard sur les cours, mais je vais rattraper tout cela.

J'avais envie de peindre un tableau tout en gris et je mapprêtais à prendre du gris de payne que l'on peut également fabriquer avec du noir d'ivoire et du bleu outremer lorsque mon professeur me dit :"non, non, non, tu vas le fabriquer toi-même" j'ai équarquillé tout grands les yeux en me demandant comment ?

Je vous donne la recette que vous avez sûrement devinée : il suffit de melanger les trois couleurs primaires, du bleu du rouge et du jaune pour donner un beau gris, le  nuancer avec du blanc et doser les couleurs primaires pour obtenir un gris plus violet, plus vert etc.

Bien que mon tableau ne soit pas tout à fait fini, voilà ce que cela donne :



Pirogue dans la mangrove

C'est vraiment un plaisir de creer soi-même ses couleurs. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais cela me plaît beaucoup.

Mes camarades de classe ont créé d'autres oeuvres beaucoup plus colorées avec d'autres techniques :


Océan de Françoise


Mer de Marie-Thérèse

Excusez-moi pour le flou mais il faut que j'achète un appareil photo avec stabilisateur.



Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 08:14
A l'occasion de l'exposition le Printemps de Poètes,
la Ville de Montfermeil a organisé jusqu'au 29 février une exposition :
des poésies illustrées par des tableaux, ainsi,
la bibliothèque et l'école de peinture se sont mobilisées.


D'abord une vue du parc Formigée avec toutes ces fleurs printannières

undefined


Je vais essayer de rendre quelques impressions :

Il n’y a pas l’un ou l’autre,
Il y a l’un et l’autre !
Métisse ta toile aux couleurs du monde !
Métisse le monde aux fils d’or des étoiles
Qui, déliés, se confondent,
Jaunes, blancs, noirs,
Chevelure singulière
Aux couleurs du soir,
Aux couleurs de lumière,
Pour ne faire plus qu’un, plus qu’une,
Qu’il soit blond, qu’elle soit brune…
Métisse le monde aux nuances plurielles !
Prisme multicolore
D’un ballet corps accord
De ce monde kyrielle…

Patrick Aubert, postier du bureau de Pigalle (Paris 9e) est
lauréat du concours interne « Ecris-moi un poème » initié par La Poste
auprès des guichetiers pour le Printemps des Poètes.


undefined




Car,
Oui je renouerai avec la conjonction car
c’est conjoncturel ce qui se dit
oui ce qui se dit n’est dit que dans la jonction
avec la jonction
ce qui se dit se noue et je renoue avec
ils voudraient de l’absence de l’ab/sens
et puis du rien
je renoue avec la conjonction
car nous nous sommes tissés lâchement dans l’eau
l’algue est invitée par un fruit de mer
l’hippocampe invite le sable
même dans la nature
on fait du semblant
c’est métaphore de Troie au fond des eaux
alors libre je me vois de la jonction
le corps raconte encor les océans
l’histoire se remonte et se plaque
élastique fronde clac
je suis là-bas dans ce passé
un futur m’apparaît m’inonde
je vois du semblable
mais il reste séparé singulier
1 semblable à la deuxième apparition
identique n’est pas la première ou la troisième
l’écho frappe les semblables et tu restes au milieu
décentré par le vent du temps
toi toi toi toi o toi oreille
toi qui ne m’es pas inconnu
que je n’ai jamais vu
vers qui j’ose entonner un Cante Claro
toi qui n’existes pas toi qui ex-sistes et pas
la millième seconde lumière ouvre une bouche en huit étalé
toi en faisceau toi l’événement toi
l’autre qui bondis à mon cœur anxieux
qui tiens le huit étalé toi qui me fais peur
je peux te parler un instant l’avenir ne nous dira rien


Sapho




undefined

"La perspective de ta bouche"
Ta bouche tout près de l’oreiller
Loin et lointaine
À deux doigts de la mienne
Le rêve s’amuse
Et nous sépare
Avec les pas minutieux de l’oubli
Tes lèvres bougent à peine
J’ai le couteau qui brille
Propre à quelques millimètres
De ta joue sèche
Comme du papier
Prêt pour tuer
La perspective du pardon
Je voudrais l’enfoncer
Dans la chair de ta bouche
En biais dans la plénitude
Lente dans sa jouissance
Crève crève
Je susurre et ton bonheur endormi
Me rends jalouse
De la beauté de ton horizon vertical
Dans la perspective de ta langue.


Zoé Valdès

undefined









undefined


I’m nobody! Who are you?

 

Are you nobody, too?

 

Then there’s a pair of us — don’t tell!

 

They’d banish us, you know.

 

How dreary to be somebody!

 

How public, like a frog

 

To tell your name the livelong day

 

To an admiring bog!


Emily Dickinson




_bug_fck
Repost 0
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 15:58

Ce matin au cours de peinture 
nous étions dans une concentration extrème,
 sauf les bavardes, toujours les mêmes, 
et nous avons travaillé comme de vrais artistes que nous sommes. 

A partir de photos en noir et blanc nous devions reproduire le sujet en couleur. 
Voilà ce que cela a donné :

Photo en noir et blanc

undefined

Modèle

Interprétation en couleurs

undefined

 

LA BELLE AU CHAPEAU
peinte par Françoise


Deux vues par des personnes différentes

undefined

COUCHER DE SOLEIL PAR CIEL D'ORAGE
par Pascale

A chacune son style

undefined

LEVER DE SOLEIL SUR LA RIVIERE
par Marie-Thérèse


D'après une autre photo :

undefined

LA FORET EN HIVER
Dominique


également la même photo avec deux regards

undefined

FORET SOUS LA NEIGE
par l'auteure du blog

Repost 0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 08:52

 Je voulais vous signaler une magnifique exposition en ce moment à Montfermeil :

il s'agit des oeuvres de Michel Duvoisin 
du 5 au 15 février
Domaine Formigé 1, boulevard Hardy

et du 

19 au 29 févier 
Hall de l'Hôtel de ville
tel 01 41 70 10 60

http://www.duvoisin.fr/pages/aquarelles2.html

 

Je me suis permise de mettre une vue de Venise, mais il y a aussi de magnifiques masques.

J'avais voulu m'inscrire à ses cours en début d'année scolaire mais
 il n'y avait déjà plus de place je vais essayer de la retenir pour septembre
 car j'aimerais bien avoir ne serait-ce qu'une once de sa technique.

Repost 0
Published by Chris - dans Exposition
commenter cet article
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 13:07
  • J'aimerais vous signaler une belle émission qui était diffusée sur  Arte de 12 à 13 h du lundi au vendredi mais qui est maintenant programmée de 13 à 14 H.

    Cette émission est présentée par Alain Jaubert qui explique et décortique les tableaux, la façon dont ils ont été peints. Franchement j'ai appris beaucoup de choses même si les supputations d'Alain Jaubert me paraissent quelquefois aller un peu loin, mais peut-être a-t-il raison. Vous pouvez regarder ces vidéos soit en location ou regarder juste une présentation ou les acheter.

    Hier c'était le peintre Kandinsky avec son tableau jaune-rouge-bleu justement après l'étude des couleurs c'était vraiment très intéressant.Vous pouvez essayer d'en voir un extrait ici.
  •  
  •  

  • Je vous souhaite une bonne journée.
Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 08:03

 

une petite révision, avant de prendre les pinceaux sur la couleur et l'art de l'utiliser. Un très beau livre de Johannes ITTEN (que la bibliothèque de Montfermeil a cru bon de mettre au pilon : je ne sais pas dans quel état il était, mais même très abimé j'aurais bien aimé l'avoir d'autant plus qu'il est maintenant introuvable en librairie) :


L'ART DE LA COULEUR, Johannes Itten

 Le cercle chromatique permet d'avoir une vision des couleurs primaire, secondaire, tertiaires 

 

http://tecfa.unige.ch/perso/lombardf/CPTIC/couleurs/couleurprogram.html


Il existe 7 contrastes décrits dans un articles de février 2007

Ci-dessous l'installatation de notre professeure de peinture afin de mettre en oeuvre tous ces principes !

undefined

 

ainsi que l'oeuvre éxécutée par de mes copines :
undefined

undefined

Repost 0

Présentation

  • : art pictural
  • art pictural
  • : créations personnelles de dessins et peintures , aquarelles, acryliques et pastels par thèmes suivant l'actualité ou mes réflexions ainsi que les expositions de mes amies.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages